C’était prévisible, après Royole et son smartphone pliable FlexPai puis le Galaxy F de Samsung, un autre constructeur se lance dans la course au smartphone pliable : Motorola.

Une présentation en février

Comme pour Samsung, c’est en février que Motorola devrait présenter son premier smartphone pliable.
C’est le 20 février également que la firme sud-coréenne va présenter sa dernière innovation.

Les personnes ayant eu un téléphone portable au début des années 2000 se souviendront  surement de la marque Razr. Ca tombe bien puisque c’est sous cette marque que Motorola va essayer de révolutionner le marché avec son smartphone pliable.

Un smartphone réservé aux Américains

Si vous vouliez faire un retour dans votre jeunesse en achetant un produit Razr, c’est mal parti.
En effet, la marque sud-coréenne a d’ores et déjà annoncé que seuls les Américains pourront s’offrir ce nouveau modèle, contre 1500 USD.

Pire encore, ce modèle devrait être réservés aux personnes ayant un forfait chez Verizon Communications.

Aucune chance donc, à court terme tout du moins, que l’on puisse trouver un de ces téléphones en Europe.

Des caractéristiques sans doutes novatrices

Motorola a très peu communiqué, mais au vu de plusieurs brevets déposés, ça pourrait être car ils auraient une forte avance technologique et qu’ils voudraient marquer un grand coup au CES 2019.

En effet, certains médias de la péninsule coréenne ont remarqué que Motorola aurait déposé un brevet qui leur permettrait d’avoir un écran borderless (sans bords donc) malgré le fait que l’écran soit pliable.

Ca serait vraiment une avancée considérable car leurs concurrents ont eux des bords, et cela semblait assez normal du fait que le téléphone se plie.

La firme a décidé de se murer dans le silence jusqu’au 20 février, refusant de répondre à la moindre interview. On peut légitimement penser que cela sera pour de bonnes raisons et qu’une agréable surprise devrait voir le jour…